Les indicateurs pour gérer sa Maison d'Hôtes

La gestion d’un établissement hôtelier, comme pour toutes entreprises, nécessite d’être informé sur la situation de la structure. Les indicateurs sont ainsi une aide cruciale dans la prise de décision d’un gestionnaire.

2017-11-27T00:00:00+01:00

La gestion d’un établissement hôtelier, comme pour toutes entreprises, nécessite d’être informé sur la situation de la structure. Les indicateurs sont ainsi une aide cruciale dans la prise de décision d’un gestionnaire.

L’équipe de Charme & Traditions a fait pour vous une synthèse des principaux indicateurs.


Les essentiels :



Chiffre d’affaires :

Intérêt : Il s’agit de la somme des ventes. Il permet de mesurer le volume d’affaires généré par l’établissement. Il se calcule en Hors Taxe.

Formule : Prix de vente * quantités vendues

Si vous proposez des suppléments, il faut les prendre en compte dans le calcul du Chiffre d’Affaires.

Taux d’occupation :

Intérêt : Ce taux permet de traduire en pourcentage le nombre de chambres louées par rapport à la capacité totale de l’établissement. Il permet de répondre à la question suivante : « Combien avons-nous loué de chambres ? ». Vous connaîtrez ainsi le taux de remplissage de votre structure.

Formule : (Nombre de chambres louées / Nombre de chambres disponibles°)*100

°Il s’agit du nombre de chambres disponibles à la location dans l’établissement.

Prix moyen :

Intérêt : Calculer ce prix permet de connaître le prix de vente moyen pratiqué. Il permet de se situer sur le marché (sommes-nous compétitifs ?) et d’apprécier sa rentabilité.

Formule : Chiffre d’affaires / Nombre de chambres louées

L’objectif d’une chambre d’hôtes est le suivant : maximiser son prix moyen ainsi que son taux d’occupation. L’association des deux permettant de faire monter son chiffre d’affaires.

Pour aller plus loin :



Taux de disponibilité :

Intérêt : Il permet de déterminer le pourcentage des chambres non occupées.

Formule : 1 - Taux d’occupation
ou
(Nombre de chambres libres / Nombre de chambres disponibles)*100

Taux de fréquentation :

Intérêt : Il permet de savoir si la chambre a été remplie au maximum de sa capacité. La meilleure façon d’exploiter cet indicateur est de le calculer pour chaque chambre et de les comparer. L’objectif est de comprendre la clientèle ; « Quelle type de chambre est le plus demandé ? ».

Formule : (Nombre de clients logés / Nombre de clients logeables)*100


Revenu moyen / chambre :

Intérêt : Il permet de mesurer les performances de l’établissement. Il est un des principaux indicateurs du monde de l’hôtellerie.

Formule : (Chiffre d’affaires / Nombre de chambres louées)*100

Durée moyenne de séjour :

Intérêt : Cet indicateur nous renseigne sur le type de clientèle (de passage, de séjour) et permet de juger la capacité de l’établissement à retenir les touristes.

Formule : Nombre de nuitées / Nombre des arrivées

Taux de No Show :

Intérêt : Ce taux permet de déterminer le pourcentage des clients qui n’ont pas respectés leur engagement de réservation.

Formule : (Nombre de réservations non honorées / Nombre de nuitées)*100

Coût matière :

Intérêt : Ce ratio permet de déterminer la part que représente le coût des produits d’accueil dans le Chiffre d’Affaires.

Formule : Coût des produits d’accueil / Chiffre d’affaires

RevPar :

Intérêt : Comme indiqué plus haut, l’objectif est de maximiser le prix moyen et le taux d’occupation. Mais ces deux indicateurs se contredisent. Ainsi, si on augmente le prix moyen, on diminue le taux d’occupation et vis-versa. Pour vraiment prendre en compte les deux taux, il faut les comparer, et le RevPar permet de le faire. Il s’agit d’un indicateur essentiel dans le monde de l’hotellerie.

Formule : Prix moyen * Taux d’occupation

ARPAR :

Intérêt : Le RevPar a ses limites car le prix moyen ne prend pas en compte les suppléments ou le coût d’entretien. Ainsi, l’ARPAR est un RevPar ajusté.

Formule : (Prix moyen par chambre – coûts variables + prix des suppléments) * Taux d’occupation